TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Après Nantes, les machines s’installent à Toulouse

C’est dans le quartier de Montaudran à Toulouse qu’ouvrira le 9 novembre prochain la Halle de la Machine (5200 m2) qui abritera des gigantesques créatures mécaniques et fantasmagoriques de François Delarozière, le fondateur de la compagnie de la Machine à Nantes.

 

 

Avant l’inauguration de la Halle de la Machine, qui sera ensuite accessible au public 280 jours par an, du mardi au dimanche (de 14h à 18h), les machines géantes circuleront dans les rues de la ville rose dans le cadre d’un spectacle (« le gardien du temple »), du 1er au 4 novembre. A cette occasion sera dévoilé le Minotaure, le géant mécanique de 47 tonnes spécialement conçu pour Toulouse.

 

Les machines (une vingtaine) seront entreposées et entretenues dans l’espace toulousain, et animées par des manipulateurs-machinistes-comédiens devant les visiteurs. Des machines représentant des animaux, buffles, poissons, insectes grimpants, ainsi que la célèbre araignée Kumo, en provenance de Nantes, son précédent fil d’attache.

 

La Halle de la Machine, récemment construite au cœur du quartier Toulouse Aerospace, formera le nouveau pôle culturel baptisé « La Piste des Géants », avec « l’Envol de pionniers » (musée dédié à la mémoire de l’Aéropostale, qui ouvrira ses portes le 22 décembre 2018) et « les Jardins de la ligne » (ils retracent sur deux hectares les paysages et les ambiances de l’Aéropostale en survolant trois continents). 

 

Quant à Nantes, la ville gardera son Carrousel, son éléphant et ses attractions foraines. Avant d’accueillir en 2022 son « Arbre aux hérons », une structure monumentale de 50 m de diamètre composée de 22 branches sur lesquelles poussera de la végétation.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône