TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Tourisme en France : point d’étape du gouvernement

Début octobre, Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères et Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d’Etat, ont dressé un bilan de la saison touristique.

 

Sur les huit premiers mois de l’année 2018, « le bilan est très satisfaisant », dû à la bonne dynamique des arrivées internationales, et malgré un ralentissement des touristes français en juillet. La fréquentation a progressé de 2,3%, soutenue par la demande étrangère (+6,3%), et de manière beaucoup plus modérée par la demande intérieure (+0,6%).

 

 

Le gouvernement rappelle que, tous les six mois, sous la présidence du Premier ministre, se tient le conseil interministériel du tourisme (CIT), réunissant l’ensemble des ministres concernés, les professionnels du secteur et les représentants des collectivités territoriales. Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères en assure le pilotage et la coordination. 

 

Le gouvernement a aussi mis en œuvre des mesures de facilitation des flux, et promeut, via Atout France, « une stratégie de valeur » avec la mise en place de « Contrats de destination », et la structuration d’offres touristiques spécifiques (œnotourisme). « Cette stratégie porte ses fruits, avec une dépense moyenne par visiteur en augmentation de 10,7% en France ».

 

Concernant les phénomènes de concentration géographique, susceptibles d’accroître les inégalités entre les territoires, le gouvernement se dit attentif « au maintien de l’effort de promotion de destinations plus diversifiées auprès des clientèles européennes, et à une action d’appui au profit de tous les territoires ».

 

En matière de promotion, une politique de partenariats avec les acteurs publics et privés a permis de réunir 14 millions d’euros supplémentaires en 2018. Par ailleurs, Atout France s’est doté d’un dispositif de soutien à l’ingénierie touristique (France Tourisme Ingénierie) pour aider les destinations à développer leur projet, accélérer les décisions d’investissement et favoriser la montée en gamme des hébergements comme des équipements touristiques.

 

Quatre conseils régionaux (Occitanie, Centre-Val de Loire, Normandie et Auvergne-Rhône Alpes) ont rejoint en juin le conseil d’administration d’Atout France, et des conventions seront signées d’ici la fin de l’année pour le déploiement du dispositif national d’ingénierie. Une politique soutenue par la Banque des Territoires : 500 millions d’euros seront alloués au financement des projets touristiques.

 

En mars 2019, le CIT abordera les mesures susceptibles de favoriser l’emploi et la formation, et en particulier les questions liées à la disponibilité de la main-d’œuvre dans l’hôtellerie et la restauration. Une première initiative a été de constituer une conférence des formations d’excellence au tourisme, dont l’objectif est notamment de travailler à la meilleure adéquation entre les attentes des employeurs et l’offre éducative.

 

Enfin, les objectifs du gouvernement ont été confirmés : 100 millions de touristes internationaux d’ici 2020, 60 milliards de recettes touristiques issues de la fréquentation internationale et +20% d’investissements dans le secteur.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône