TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Faillite de Primera Air

Hier, mardi 2 octobre, la compagnie aérienne Primera Air a annoncé sur son site web qu’elle cessait ses opérations.  La low cost long-courrier scandinave, qui était à l’origine une compagnie charter, a été lancée en France en mai 2018, et proposait des vols vers l’Amérique du Nord. 

 

 

Primera Air avait ouvert en mai dernier la ligne Paris/New York au prix d’appel de 99 euros l’aller simple, pour ensuite opérer des vols au départ de différents pays européens vers les Etats-Unis. Elle s’était installée à Paris et Londres Stansted, et avait annoncé récemment l’ouverture d’une base à Bruxelles en mai 2019…

 

Mais, la compagnie a rencontré de nombreuses difficultés, avec notamment des annulations de vols en série, provoquant de nombreuses plaintes de passagers. Dans un communiqué, la direction de Primera Air met en cause le retard de livraison d’Airbus Neo, l’obligeant à louer des avions de remplacement à un coût prohibitif.

 

Fin septembre, la low cost annonçait avoir transporté plus de 79 825 passagers entre la France et les Etats-Unis/Canada avec 400 vols effectués.

 

La faillite de Primera Air intervient un an, jour pour jour, après celle de la Britannique Monarch Airlines. Air Berlin avait, elle, déposé le bilan en août 2017.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône