Cote d’Azur : une saison estivale en progression

Les perspectives étayées sur les premiers résultats laissent envisager pour l’ensemble de la saison estivale 2018 une nouvelle progression, annonce le comité régional du tourisme Côte d’Azur France. 

 

Le littoral a tiré la demande, et la montagne a enregistré une légère baisse due aux conditions météorologiques en altitude. Les clientèles étrangères sont de plus en plus séduites, et ont permis d’afficher en juillet, une fréquentation internationale record de 63% des nuitées.

 

80% : c’est l’occupation moyenne des hôtels et résidences en juillet (équivalent àjuillet 2017). La tendance a été meilleure dans les pôles urbains, où le taux d’occupation a approché les 84%, avec un chiffre d’affaires en progression de 13%.

 

Le mois d’août a marqué, comme chaque année, la pointe de fréquentation estivale, avec près de 700 000 touristes présents lors du week-end du 15 août. L’occupation de l’hôtellerie urbaine a été d’environ 87% sur le mois (+ un point). 

 

« La suite de la saison estivale se présente favorablement », poursuit le comité régional du tourisme. A fin août, l’hôtellerie était en avance, correspondant à un gain de fréquentation de l’ordre de deux points pour les mois de septembre et octobre. 

 

« La Côte d’Azur redevient une valeur sûre pour une grande majorité des touristes estivaux dans le monde, commente David Lisnard, président du comité régional du tourisme. Il semble que nous ayons su rassurer nos clientèles les plus sensibles quant à la « sécurité », et que nos marchés socles, à forte valeur ajoutée, puissent avoir encore des progressions à deux chiffres».

 

Rappelons que juin a été marqué par un gain de trois points en termes d’occupation hôtelière, à 76%, et des recettes hôtelières en hausse de 7%. 

 

De mai à juillet, les nuitées étrangères dans les hôtels et résidences de tourisme ont été en hausse de 3%, compensant la légère baisse observée pour la clientèle nationale. Les marchés étrangers les plus dynamiques ont été les USA (+21%), le Moyen-Orient (+38%) et le Japon (+20%), tandis que la croissance des marchés russe et chinois a marqué une pause. 

 

Plus de quatre étrangers sur dix provenaient de pays non européens (+10%). Cette fréquentation s’est retrouvée dans les musées et monuments, dont le total des entrées a progressé de 7% sur la période considérée.

 

Au cumul, sur le premier semestre, la fréquentation globale a évolué favorablement, avec une hausse de près de 7% pour les séjours avion, et un gain de 3% pour les nuitées en hôtels et résidences de tourisme. C’est la demande étrangère qui a tiré la croissance, en France comme sur la Côte d’Azur, avec notamment le renforcement du marché américain (+20%), le rebond des Britanniques (+13%), la poursuite de la croissance du Moyen-Orient (+35%) et le retour des Japonais (+30%). 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83