L’Espagne boudée par les Français

Une première en neuf ans. Deuxième pays le plus visité au monde après la France, l’Espagne a vu sa fréquentation baisser en juillet, selon l’Institut national de la statistique (INE), accueillant dix millions de visiteurs étrangers, soit 4,9% de moins qu’un an auparavant. Un repli que l’organisme attribue, notamment, à la concurrence de destinations « meilleur marché » comme la Turquie et la Tunisie.

 

Le nombre de visiteurs français a particulièrement chuté : 11,4% par rapport à juillet 2017. Baisse également des Britanniques de 5,6%, faute à la dépréciation de la livre rendant moins abordable pour eux les vacances dans la zone euro. Le Royaume-Uni est le principal pays émetteur, avec près de 2,2 millions de touristes, suivi de la France (environ 1,4 million) et l’Allemagne (près de 1,3 million).

 

Si la Catalogne est la deuxième région privilégiée par les touristes (après les îles Baléares), elle est aussi celle qui a subi le plus lourd revers en juillet, avec 6,7% de vacanciers en moins par rapport au même mois de l’année précédente. La Catalogne a attiré 2,4 millions de touristes en juillet, dont 21,6% de Français. 

 

Sur les sept premiers mois de 2018, le nombre de visiteurs a progressé de 0,3% à 47 millions, loin cependant des hausses à deux chiffres enregistrées lors des années précédentes.

 

L’Espagne a profité ces dernières années de la désaffection des touristes pour les destinations au Moyen-Orient et en Afrique du Nord en raison des problèmes de sécurité. L’an passé, le pays a accueilli 82 millions de personnes. Le secteur touristique représente 10% du PIB espagnol.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83