• Christian Brohier

Air France : l’intersyndicale est prête à durcir le conflit

Il y a de l’orage dans l’air. Dans un communiqué daté du 30 août, l’intersyndicale d’Air France, composé de neuf organisations de pilotes, d’hôtesses, de stewards et de personnels au sol, a annoncé un « fort durcissement du conflit » tout en dénonçant « l’attitude totalement irresponsable des dirigeants ». Une intersyndicale qui plus que jamais reste, donc, mobilisée, laissant planer à nouveau la menace de grève.

Jusqu’à présent, la direction d’Air France n’a pas obtenu le feu vert du conseil d’administration pour négocier avec l’intersyndicale, attendant l’officialisation le 30 septembre prochain de la nomination de Ben Smith au poste de directeur général de la compagnie nationale.

Mais, les salariés d’Air France voient d’un mauvais œil l’arrivée de ce nouveau patron, actuel numéro 2 d’Air Canada. Ils craignent ses méthodes anglo-saxonnes, et surtout, ce qui passe mal, c’est son salaire (plus de quatre millions d’euros par an).

Une nouvelle réunion de l’intersyndicale, qui rappelons-le réclame un rattrapage général de 5,1% des salaires, correspondant à l’inflation 2012/2017, est prévue le 7 septembre prochain.

Le conflit, qui oppose le personnel d’Air France et la direction, a déjà entraîné 15 jours de grève lors du premier semestre pour un coût estimé à 335 millions d’euros.

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83