TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Une « seconde vie » pour la Cité de la Mer

Depuis son ouverture le 29 avril 2002 et au 30 juin 2018, La Cité de la Mer (Cherbourg-en-Cotentin) a accueilli près de 3,7 millions de visiteurs (exactement 3,683 722). En 2017, le site normand a franchi le cap des 220 000 (220 755), et a affiché lors du premier semestre 2018 un nombre de 92 000 visiteurs, auxquels s’ajoutent les 29 785 accueillis en juillet. 

 

Quasiment tous les publics sont en hausse « avec cependant une clientèle groupes qui reste stable, et ce depuis deux à trois ans », confie Bernard Cauvin, président de la Cité de la Mer, contacté par Voyages & groupe. Pour 2018, « nous espérons une fréquentation équivalente à 2017, sachant que nous allons nous lancer dans des travaux, qui conduiront à fermer partiellement La Cité de la Mer à partir du 1eroctobre prochain, et ce jusqu’en mars 2019 ».

 

En effet, «nous avons travaillé pendant trois ans au renouvellement du parcours de visite», indique Bernard Cauvin. Un projet destiné à redonner au site normand « une seconde vie », en entrant dans une mise en valeur des enjeux pour la planète et sa protection, après avoir porté jusqu’alors l’aventure des hommes sous la mer.

 

Les travaux porteront sur le pavillon d’exposition permanente et les 17 aquariums, qui seront donc inaccessibles. En revanche, la visite du sous-marin Le Redoutable, l’animation « on a marché sous la mer » ou encore l’espace Titanic resteront ouverts. Par ailleurs, une exposition sera installée sur le parvis extérieur, et retracera les explorations à travers les océans de la fondation Tara Expéditions. 

 

« Le coût des travaux est de 4,5 millions d’euros portés par les collectivités, la région, le département, la ville de Cherbourg-en-Cotentin et l’Etat », précise Bernard Cauvin. Les nouveaux aménagements « s’appuieront particulièrement sur les nouvelles technologies, l’interactivité », souligne-t-il. L’infiniment petit (le plancton) fera l’objet d’un espace à part entière (avec l’observation d’une goutte d’eau de mer en réalité augmentée), tandis que les aquariums auront de nouveaux décors et accueilleront de nouvelles espèces. 

 

Les produits de la mer seront mis en avant en partenariat avec cinq chefs étoilés de la région, au côté de la mise en place de la « cuisine du Nautilus » de Jules Verne pour composer des plats par le jeu. La Cité de la Mer proposera aussi deux films, l’un consacré au 75eanniversaire du débarquement, l’autre dédié à l’histoire de la Normandie, côté mer (Vikings, navigateurs, Terre-Neuvas…).  

 

« Notre objectif est d’inviter le public à porter un regard nouveau et novateur sur l’océan, un regard citoyen aussi »,résume Bernard Cauvin, qui s’est fixé « un objectif de 300 000 visiteurs » dès 2019. Et de préciser « que les tarifs, groupes compris, qui n’ont pas bougé depuis huit ans, devraient faire l’objet l’an prochain d’une légère augmentation ».  

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône