TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Auvergne-Rhône-Alpes : un bon début de saison

Selon le baromètre de conjoncture d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme, les deux tiers des professionnels du tourisme estiment que la fréquentation en juillet a été bonne, voire très bonne. Les départements de la Vallée du Rhône ont affiché les meilleurs taux de satisfaction (71%), tout comme les espaces urbains et ruraux.

 

Ces bons résultats sont en partie dus aux excellentes conditions météorologiquesdu début de l’été, notamment d’après les professionnels auvergnats, ainsi qu’à la fidélité de la clientèle. Toutefois, les épisodes caniculaires de ces dernières semaines semblent avoir eu un impact légèrement négatif, notamment pour les prestataires du sud de la région et pour les sites.

 

Dans les hébergements touristiques, le taux d’occupation en juillet est resté stable par rapport à l’an passé (57%), mais en hausse dans les zones urbaine (68%) et rurale (59%). La Vallée du Rhône a affiché les meilleurs taux d’occupation. Pour ce début d’été, la recette moyenne par chambre s’est élevée à 62 euros (76 euros en zone urbaine).

 

Pas d’impact « Coupe du monde »

 

Avec cinq journées passées dans la région (comme en 2017), le Tour de Francea eu un impact positif sur la fréquentation touristique pour 16% des professionnels (13% en 2017). Dans les territoires alpins, ce taux a atteint 25%. A l'inverse des régions françaises du littoral qui ont connu une baisse de fréquentation en juillet, « l'effet Coupe du Monde » n’a pas eu d'impact négatif sur l'activité touristique régionale. 

 

 

65% des professionnels ont estimé que la fréquentation des clientèles internationales était bonne. Affichant même des records, notamment dans les zones rurale et urbaine (80% de satisfaction). En juillet, le taux de la clientèle étrangère a représenté 24% de la fréquentation (19% en 2017). C’est dans la Drôme (40%), dans l’Ain (35%) et dans l’Allier (31%) qu’ont été observées les plus fortes parts d’étrangers. Principalement Belges, Néerlandais et Allemands. A noter, pour la seconde année consécutive, la baisse des voyageurs britanniques.

 

La fréquentation de la clientèle française a été jugée bonne, voire excellente, par 77% des professionnels. Elle représente 76% des voyageurs en juillet et, est principalement issue des régions Auvergne-Rhône-Alpes, Ile-de-France et Hauts-de-France.

 

Optimisme affiché

 

Les trois quarts des professionnels sont optimistes pour la fin de saison estivale. En effet, 74% d’entre eux (contre 65% en 2017) affichent un niveau de réservation bon, voire même très bon, pour août. Cet optimisme s’explique en partie par le dynamisme des clientèles françaises, mais également par une hausse attendue des clientèles internationales. Il est également à noter que ces résultats sont relativement homogènes dans l’ensemble de la région.

 

Des résultats de très bon augure pour l’économie touristique régionale car l’été représente 51% des nuitées annuelles, et la saison estivale 2017 avait déjà enregistré un record de fréquentation avec +3% de clientèle française et +4% d’étrangers.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône