• Catherine Mautalent

Du côté de chez Proust

Illiers-Combray. Ce petit bourg de quelque 3200 habitants, situé entre Beauce et Perche, en Eure-et-Loir, espère capitaliser sur la renommée de son illustre écrivain, Marcel Proust, qui, enfant, y passait ses vacances chez sa tante Léonie.

Une maison qui, aujourd’hui, fait office de musée attirant 5000 visiteurs par an, mais qui voit sa fréquentation baisser depuis quelques années. Aussi, pour attirer les touristes, un projet de rénovation du musée est soutenu par le conseil départemental. Un investissement de deux millions d’euros, avec un objectif de 12 000 visiteurs par an.

Aujourd’hui, des itinéraires pédestres permettent aux touristes de plonger dans l’univers de l’écrivain. En attendant mai 2019 qui célèbrera les 100 ans du prix Goncourt de Proust pour A l’ombre des jeunes filles en fleur. Une semaine de festivités est prévue.

​pour la petite histoire… En 1971, la France célébrait le centenaire de la naissance de Marcel Proust (il décèdera d’une pneumonie en 1922, et repose désormais au cimetière du Père Lachaise à Paris). Ce fut l’occasion pour la commune qui s’appelait « Illiers » d’y accoler « Combray », d’après le nom littéraire donné par l’écrivain à son village d’enfance d’Illiers dans A la recherche du temps perdu

Filon proustien

Alentours, des exemples montrent que l’argument Proust attire. Comme à Paris où l’ancien hôtel Opéra Saint-Lazare a ainsi vu son chiffre d’affaires bondir de 40% depuis sa transformation en 2013 en hôtel littéraire baptisé « Le Swann ». Rappelons que la Société des Hôtels Littéraires - créée en 2010 - a pour fil conducteur de faire découvrir et de faire aimer les auteurs en présentant leurs univers. Un cinquième établissement, consacré à Arthur Rimbaud, devrait d’ailleurs ouvrir ses portes en 2019 à Paris.

Et puis, en novembre 2019, Cabourg (Calvados) accueillera le musée de la Belle Epoque « racontée à travers l’œuvre de Proust ». Un lieu où cohabiteront ainsi l’univers proustien et cette période marquant la naissance des stations balnéaires de la Côte Fleurie. Le musée sera installé dans la Villa Bon-Abri, construite dans les années 1860 et théâtre de l’un des romans de l’écrivain.

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83