TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Nouveau Contrat de Destination pour la «Provence»

Après un premier Contrat de Destination de trois ans, la « Provence » vient d’en signer un second, au cœur de cet été. Cette fois, il sera mis en œuvre par le nouveau président du comité régional du tourisme de la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, François de Canson et Danielle Milon, présidente de Provence Tourisme.

 

Mis en place par l’Etat, rappelons que les Contrats de Destination doivent permettre d’accélérer le développement international des destinations touristiques en fédérant acteurs publics et privés. On en compte actuellement 22 sur le territoire métropolitain et Outre-Mer. 

 

Celui qui vient d’être reconduit jusqu’en 2021 pour la marque « Provence » concerne une Région qui est la deuxième de France en matière d’accueil, avec 218 millions de nuitées, tous hébergements marchands confondus. Cela correspond à 31 millions de séjours, dont 23 le sont sur le territoire « Provence ». 

 

Faire entrer la Provence dans le top 10 des destinations mondiales

 

« Nous avons l’objectif de faire entrer la Provence dans le top 10 des destinations touristiques mondiales »,déclare François de Canson. Avec pour autres défis, l’étalement de l’activité touristique durant l’année et l’allongement de la durée des séjours : 75% de l’activité sont, en effet, concentrés sur la période allant de mai à octobre, avec un pic sur les deux mois de juillet et d’août. 

 

Pour atteindre ces objectifs, au total ce sont 350 000 euros qui seront engagés par an par le comité régional du tourisme et les 25 partenaires déjà présents pour le premier contrat, auxquels se sont joints des nouveaux dans le cadre de ce second contrat : Expedia et quatre offices du tourisme (Moustiers-Sainte-Marie, Saint-Rémy-de-Provence, Destination Ventoux et Digne-les-Bains). 

 

Dès la fin de cet été, des actions cibleront les marchés prioritaires (Etats-Unis, Royaume-Uni et Allemagne) avec pour objectif de soutenir la fréquentation touristique des mois d’octobre et de novembre, comme d’attirer aussi une clientèle plus jeune à travers de nouvelles thématiques (art de vivre et patrimoine, œnotourisme, golf, vélo…).

 

Enfin, la création d’une centrale d’achat commune est également en cours afin de mutualiser et réduire davantage les coûts, et donc développer encore plus la notoriété.

 

 

 

François de Canson, président du comité régional du tourisme de la Région Provence Alpes Côte d’Azur.

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône