• Catherine Mautalent

Nouvelles étapes groupes en Côte d’Or

Dès 2019, la Côte d’Or proposera de nouveaux sites touristiques, entre gastronomie et vins, ambiances vintage et nature, entre art et histoire. Tour d’horizon.

La Cité internationale de la gastronomie et du vin qui alliera histoire, pédagogie et immersion, ouvrira ses portes à Dijon en 2019. Ses missions : valoriser le « Repas gastronomique » des Français et mettre en avant les « Climats du vignoble », tous deux inscrits à l’Unesco. Le nouvel espace, qui vise le million de visiteurs par an, se déploiera sur un terrain de 6,5 hectares, sur le site de l’ancien hôpital général, aux portes du centre historique. L’ensemble bâti de 70 000 m2se composera de bâtiments historiques rénovés et de constructions contemporaines pour abriter quatre expositions : « à table ! », « en cuisine », « en Bourgogne » et « pâtisserie ».

En restauration depuis les années 2000, l’abbaye de Saint-Vivant à Curtil-Vergy sera accessible à la visite en 2019. Sous la conduite d’un guide sera proposé un voyage à travers l’histoire de cet édifice bénédictin datant du IXesiècle. Les salles seront mises en valeur par des jeux de lumières. Ses bâtiments sont inscrits aux monuments historiques depuis 1992.

En 2019, toujours, un parc de loisirs au nom de Vintage Bel-Air, conçu autour de l’automobile et des années 50, 60 et 70 verra le jour sur le site de Bel-Air, à La Rochepot, au bord de l’ancienne N6, la route des vacances reliant alors Paris aux Alpes par la Bourgogne. Le plateau de Bel-Air était l’étape incontournable. Projet privé et unique en son genre, Vintage Bel-Air donnera un nouvel élan à ce lieu, et à travers lui contribuera à la revitalisation de la N6, aujourd’hui déclassée en D 906.

C’est aussi en 2019 que verra le jour le Parc national des forêts de Champagne et Bourgogne (11e parc national français) sur 241 000 hectares, dont 3000 de réserve intégrale, pour protéger et mettre en valeur les « feuillus de plaine » et la biodiversité qu’ils abritent.

Le 17 mai 2019 rouvrira dans son intégralité le musée des Beaux-Artsde Dijon. Un musée entièrement métamorphosé, mais resté ouvert au public pendant les travaux qui auront duré en tout dix ans. Sa surface d’exposition, qui passera de 3500m2à plus de 4200m2permettra de présenter plus de 1500 œuvres.

Le début des travaux de la Cité des vins de Bourgogne à Beaune, mais aussi à Chablis et à Mâcon (une cité et trois sites d’accueil) devrait commencer lors du premier trimestre 2019, pour une ouverture prévue au printemps 2021. Beaune aura vocation à présenter l’ensemble du vignoble dans toutes ses dimensions, Chablis et Mâcon offriront une introduction générale à la viticulture.

Enfin, un nouveau centre thermal ouvrira ses portes à Santenay en 2020, tandis qu’est toujours dans les cartons le projet d’ouverture d’un musée archéologique sur le site du MuseoParc Alesia (Alise-Sainte-Reine), qui, par ailleurs, a reçu le label Tourisme & Handicap le 17 juillet.

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83