• Jean-François Bélanger

« Là où les autres ne vont pas »

En se démarquant des industriels du secteur, Matthieu Flye Sainte-Marie a fait de Terres Oubliées l’un des leaders français indépendants des voyages de découverte.

C’est après une première expérience chez Asia qu’il crée en 2003 Terres Oubliées, avec Stéphane Couturier qui arrivait, lui, d’Atalante. Ce dernier a, depuis, quitté l’entreprise, et deux autres associés, Matthieu Reynier et Laurent Cocherel, ont rejoint le fondateur au tour de table de cette SARL au capital de 121 000 euros, installée à Lyon 3e.

La production et la commercialisation des voyages s’articulent autour de trois thématiques : « trek et randonnée », « découverte » et « immersion nature » (observation et photographie). « Le voyage chez nous a du sens ; c’est une expérience en soi »,résume Matthieu Flye Sainte- Marie.

Plutôt en petits groupes…

Le voyagiste propose plus de 250 voyages dans plus de 70 pays, dont une douzaine de nouveaux chaque année, avec des départs de Paris ou de province. La clientèle est francophone (France, Suisse, Belgique, Luxembourg et Québec). L’équipe de Terres Oubliées est constituée de 12 personnes qui sont autant de spécialistes des destinations.

« Le spécialiste, qui prend en charge le client, est celui qui a construit le programme, souligne Matthieu Flye Sainte-Marie. Si les premières approches se font la plupart du temps via internet, il est important de cerner la personnalité de chaque participant et de l’orienter vers le responsable du programme, pour l’équilibre et le confort des groupes de voyageurs ».

Même si l’offre sur-mesure fait partie intégrante des possibilités de Terres Oubliées, le nombre de voyageurs est volontairement limité à huit participants sur ces itinéraires originaux, conçus pour sortir des sentiers battus, afin de permettre d’aller à la rencontre des populations locales.

Sur ce modèle, avec un ticket moyen par voyage et par personne se situant autour des 3500 euros, le voyagiste a enregistré en 2017 un chiffre d’affaires de 3,780 millions d’euros, soit +13% par rapport à l’an passé, et pour 2018, il devrait se situer à 4,3 millions d’euros.

A l’occasion de son quinzième anniversaire, Terres Oubliées, dont la base-lineest « là où les autres ne vont pas », va lancer, de septembre 2018 à janvier 2019, en 142 jours une « Odyssée andine », un périple de 10 000 km en neuf étapes de l’Amazonie à la Patagonie.

Matthieu Flye Sainte-Marie, gérant de Terres Oubliées. © Jean-François Bélanger

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83