• Catherine Mautalent

La montagne : un « bon plan » estival

Partir en vacances d’été rime-t-il forcément avec plage et sable chaud ? C’est ce qu’a voulu vérifier le groupe hôtelier coopératif multimarque en Europe, SEH United Hoteliers, via la réalisation d’un « Sondage OpinionWay pour SEH United Hoteliers ».

Passer les vacances d’été à la montagne est un projet que près de trois Français sur dix envisagent de réaliser cette année (28%), 10% ayant même déjà un projet précis. Les moins de 35 ans sont particulièrement séduits, 34% envisageant de s’y rendre (contre 26% des personnes plus âgées).

Plus économique que la mer ?

La montagne en été permet de réaliser des économies, c’est ce que pensent 60% des Français interrogés. Parmi eux : un sur cinq imagine pouvoir réaliser 30% d’économie ou plus (17%). Les jeunes jugent encore plus que les autres que des vacances d’été à la montagne permettent de dépenser moins qu’un séjour à la mer (69% des moins de 35 ans contre 56% parmi les personnes âgées de 50 ans et plus).

Questionnés sur les raisons qui les pousseraient à choisir la montagne l’été, le prix est un argument cité par 24% d’entre eux, notamment ceux ayant des enfants (32% contre 21%). Tandis que 60% mettent en avant les paysages naturels. La qualité de l’air (38%), le climat (21%) mais également la faune (16%) complètent le tableau des atouts.

Le calme est très largement cité (45%), car 61% des Français considèrent qu’être en montagne plutôt qu’en bord de mer permet d’éviter la promiscuité avec les « hordes de touristes bruyants ». Ils jugent ainsi qu’à la montagne, ils n’auront pas besoin de se battre pour un coin d’ombre (32%) et qu’ils s’épargneront les heures d’embouteillage sur la route (32% également). Les seniors, eux, sont particulièrement attachés à leur espace vital : 72% des personnes âgées de 50 ans apprécient la possibilité d’éviter la promiscuité et le bruit (contre 46% des jeunes âgés de moins de 35 ans).

A l’inverse, les activités qu’offrent la montagne apparaissent comme moins déterminantes dans le choix, que ce soit les activités sportives (14%), le patrimoine culturel (14%), les cures thermales (13%) ou les spécialités culinaires (12%). Des résultats à pondérer en fonction des générations.

Les 18/24 ans citent plus volontiers les activités sportives (21%) parmi leurs critères de choix que la moyenne des Français (14%). Et contre toute attente, c’est auprès de cette tranche d’âge que les cures thermales sont le plus citées (18% contre 13% en moyenne). Quant aux familles avec enfants, elles sont 19% à choisir la destination montagne pour les activités sportives (contre 14% en moyenne).

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83