• Catherine Mautalent

Dans le Grand Est, du nouveau…

Depuis son ouverture en 2014, année où il a totalisé 90 000 entrées, le Parc du Petit Prince d’Ungersheim (68) affiche une croissance soutenue. L’an passé, le nombre de visiteurs a été en progression de 35% à 200 000. En 2017, toujours, deux nouvelles attractions étaient proposées : « Le serpent » (un grand huit) et « Atlantique Sud (un grand splash).

De plus, depuis sa réouverture le 30 mars dernier, le parc a déjà enregistré une hausse de +25% du nombre de ses visiteurs, comparé à la même période de l’année précédente.

En cette année 2018, d’autres nouveautés sont au programme : deux expériences de vol en ballon et de jeu en immersion en réalité virtuelle, ainsi qu’un voyage dans l’espace en compagnie de Thomas Pesquet à travers le film Dans les yeux de Thomas Pesquet.

Autres nouveautés : l’ouverture du « Bar du volcan » sur le site alsacien, et la reprise par le Parc du Petit Prince de l’hôtel des Loges (40 chambres) et de deux restaurants (la Taverne de 250 couverts et la Winstub d’Hégenheim de 50 couverts) installés, eux, à l’Ecomusée d’Alsace. Constituant ainsi « un pôle touristique majeur du Grand Est combinant le plus grand musée vivant à ciel ouvert en France et le premier parc aérien au monde »,souligne le communiqué.

Cette année, le Parc du Petit Prince est ouvert tous les jours jusqu’au 4 novembre prochain, et avec l’Ecomusée d’Alsace, table sur la venue de 400 000 visiteurs.

Enfin, le parc fêtera ses quatre années d’existence le 7 juillet prochain. A cette occasion, il ouvrira exceptionnellement ses portes de 18h à une heure du matin. Côté temps forts : grand show des mascottes (20h), feu d’artifice (22h30), lâcher de pigeons lumineux et musicaux à 23h… avant le gâteau d’anniversaire !

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83