Reprise de l’enseigne balladins

A l’issue de plusieurs mois de négociations et face à six candidats en lice, David Morel et Fabrice Meyer, jusqu’alors salariés de l’enseigne, viennent de reprendre la chaîne d’hôtellerie de catégories deux et trois étoiles balladins. 

 

Elle a été créée en 1985 et son propriétaire était depuis 2007, la société Dynamique Hotels Management (DHM). En difficulté, cependant, depuis dix ans, l’enseigne compte à ce jour 49 hôtels franchisés et réalise un chiffre d’affaires de 32 millions d’euros. 

 

David Morel occupe désormais le poste de président, développement & franchise, et Fabrice Beyer celui de directeur commercial & marketing, associé. 

 

« Remettre le client au cœur de l’expérience »

 

« Le marché de l’hôtellerie en France et à l’international a connu de profondes mutations qui ont obligé les hôteliers à s’adapter, explique Fabrice Beyer. Multiplication des opérateurs de ventes, arrivée des hébergements collaboratifs, il faut plus que jamais être à l’écoute du client devenu volatile. Les voyageurs ne sont plus prêts à tous les sacrifices pour payer moins cher, et connaissent les subtilités et opportunités du marché du voyage, loisirs ou affaires. L’économie collaborative a bouleversé le marché de l’hébergement, faisant du prix un argument secondaire. Néanmoins, en se développant, cette offre est devenue disparate, c’est une opportunité pour l’hôtellerie économique qui est le seul acteur à pouvoir garantir la compétitivité d’un tarif et la qualité des expériences avec constance ».

 

 

Ce constat guide aujourd’hui la mission que se sont fixés par David Morel et Fabrice Beyer : redonner envie d’aller à l’hôtel à des publics qui se sont tournés vers l’hébergement collaboratif. Avec une ambition : refaire du réseau une marque forte en engageant leurs collaborateurs et leurs hôteliers autour de leur projet.

 

Développer une licence de marque

 

Le premier chantier sera de décliner l’offre hôtelière « balladins » avec le lancement d’une licence de marque pour les établissements de moins de 40 chambres sous le label « by balladins ». A moyen terme, l’enseigne vise à intégrer le marché de l’hébergement des moyen et long séjours avec la création d’une autre marque, « Studio by balladins ».

 

Le développement du réseau se fera donc via deux offres : franchise (avec pour objectif six entrées d’ici un an) et licence de marque (huit hôtels d’ici un an). Le tandem David Morel et Fabrice Beyer vise une centaine d’hôtels d’ici 2022.

 

En attendant, dès janvier 2019, un partenariat avec un spécialiste portugais des constructions modulaires en bois permettra de bâtir en quatre mois de nouveaux établissements de 50 chambres, peu énergivores. 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83