• Jean-François Bélanger

Fourvière « Grand Site de France » ?

La Mairie et la Métropole de Lyon ont conjointement annoncé l’ouverture d’une procédure en vue du classement du périmètre de Fourvière, à la labellisation « Grand Site de France ».

Pour ce territoire inscrit depuis vingt ans au Patrimoine mondial Unesco, les promoteurs du tourisme lyonnais souhaitent encore faire mieux et plus pour Fourvière. C’est le lieu identitaire de la ville depuis plus de 2000 ans, et c’est aussi l’épicentre de l’activité touristique, avec plus de 2, 5 millions de visiteurs par an, dont 500 000 pèlerins pour la Basilique.

La colline abrite de nombreux musées, des hôtels et des restaurants, la plupart haut de gamme. C’est également un lieu événementiel avec, par exemple, les Nuits de Fourvière, chaque été, ou la Fête des Lumières, chaque hiver. Mais ce sont aussi 16,5 hectares de nature, de parc et sentiers.

Les observateurs estiment que la fréquentation touristique de ce lieu est en forte progression, et qu’elle pourrait doubler à moyen terme. « Déjà, la fréquentation touristique de la ville, aujourd’hui estimée à six millions de visiteurs par an, a doublé en quinze ans »,indique François Gaillard, directeur de l’office du tourisme de la Métropole de Lyon.

Fourvière concentre aussi une forte fréquentation de visiteurs en groupe. Ces derniers peuvent en particulier compter sur la Fondation de Fourvière qui met à la disposition des prescripteurs de voyages une équipe de 500 bénévoles.

Mais reste posée la question de son accès, et notamment pour les autocars. Car les élus de la ville souhaitent aussi ménager les populations résidentes du secteur. Présentant dernièrement la réhabilitation du centre presqu’île, cette fois, Georges Képénékian, maire de Lyon, reconnaissait que « la question faisait débat et qu’elle restait à l’ordre du jour ».

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83