TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Air France : Anne-Marie Couderc, présidente par interim

Le Conseil d’administration d’Air France/KLM qui s’est réuni aujourd’hui, lundi 14 mai, devrait nommer demain, en début d’après-midi, Anne-Marie Couderc à la présidence en interim du groupe franco-néerlandais, selon une information dévoilée par Le Figaro

 

Quant à la gestion opérationnelle des affaires courantes, elle devrait être assurée par les deux directeurs généraux actuels d’Air France (Franck Terner) et Pieter Elbers (KLM), ainsi que par le directeur financier Frédéric Gagey.

 

Membre indépendante du Conseil d’administration d’Air France/KLM et actuelle présidente du Comité de nomination du groupe franco-néerlandais, Anne-Marie Couderc a occupé différentes fonctions de direction au sein du groupe Lagardère, avant d’être présidente du groupe Presstalis. Depuis le 30 juin 2017, elle est administratrice de sociétés.

 

Elle a, parallèlement, mené une carrière politique, notamment au sein du gouvernement Juppé où elle a été secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée de l’emploi, puis ministre déléguée auprès du ministre du travail et des Affaires sociales, chargée de l’emploi. 

 

Le nouveau patron d'Air France-KLM aura fort à faire pour restaurer la confiance entre le personnel et la direction d'Air France, après 15 jours de grève dont le coût est estimé à près de 400 millions d'euros, et le rejet du projet d'accord salarial lors d'une consultation interne.

 

Le processus de recrutement pour un nouveau dirigeant a été lancé, sous la responsabilité du Comité de nomination d’Air France/KLM et avec le concours d’un cabinet de chasseur de tête. 

 

Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, souhaite qu’il « connaisse bien le secteur »et puisse « être à pied d’œuvre tout de suite », a-t-il ainsi déclaré sur France Culture. Selon lui, « la feuille de route du prochain président est claire : le rétablissement du dialogue social comme priorité absolue, et en second lieu le rétablissement de la compétitivité ».

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône