TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Air France : dialogue social suspendu

« Je fais entendre ma voix, je vote pour l’avenir d’Air France », c’est en ces termes qu’a été lancée la consultation auprès de l’ensemble des salariés sous contrat Air France (soit uniquement les contrats de droit français) depuis le 26 avril dernier, 10h.

 

« Ils auront jusqu’au vendredi 4 mai, 18h, pour se prononcer sur l’accord salarial proposé par la direction et faire entendre leur voix pour la fin du conflit », indique le communiqué d’Air France. Et Jean-Marc Janaillac, son président d’ajouter : « j’ai confiance en la volonté des salariés d’Air France de mettre fin à cette situation destructrice pour la compagnie ».

 

Cette consultation anonyme, sans implication juridique, se déroule selon le principe d’un collège unique (un salarié pour une voix). « Elle est réalisée par un professionnel du scrutin électronique en entreprise dont les opérations sont encadrées par la loi, sous le contrôle d’un huissier », précise Air France.

 

Chaque salarié doit répondre à une question : « pour permettre une issue positive au conflit en cours, êtres-vous favorable à l’accord salarial proposé le 16 avril 2018 ?».

 

Lundi 30 avril, une nouvelle réunion s’est tenue entre direction et intersyndicale, « des négociations courtes, la direction ignore nos demandes », a rapporté au Figaro Christophe Campestre, vice-président du Syndicat des pilotes d’Air France (SPAF).

 

Les prochaines journées de grève (3 et 4 mai, puis 7 et 8 mai) sont maintenues. Le conflit a déjà coûté près de 300 millions d’euros à Air France.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône