TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Air France : la situation se corse

Hier, mercredi 18 avril, les syndicats d’Air France sont entrés dans leur neuvième jour de grève. De son côté, la direction a décidé « d’arrêter les frais », mettant un terme à la discussion et donnant jusqu’à vendredi midi aux syndicats pour apposer leur signature sur sa dernière proposition.

 

A savoir : 2% d’augmentation générale immédiate, auxquels s’ajouteront 1,65% par an de 2019 à 2021, soit 5% supplémentaires.  Une proposition jugée « totalement indécente » par les pilotes. « Les salaires seraient augmentés, en moyenne sur la période, de 12,5% », calcule Air France, évoquant par ailleurs une perte de 220 millions d’euros en raison des grèves.

 

L’intersyndicale demande une augmentation générale et immédiate de 5,1%, qui permettrait, selon elle, de compenser le gel des salaires en place depuis 2011. « La grève non seulement va se poursuivre, mais bien entendu elle risque de se durcir », a déclaré sur France Inter Philippe Evain, président du SNPL.

 

Pour l’heure, les préavis de grève pour les 23 et 24 avril prochains sont maintenus. L’intersyndicale devait se réunir d’ici ce jeudi 19 avril, au plus tard.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône