TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Paris : la mairie du VIIe monte au créneau

Le stationnement des autocars de tourisme à Paris à nouveau sur la sellette, avec une nouvelle mesure prise récemment par la mairie du VIIe arrondissement : « Les autocars de tourisme stationnent illégalement aux abords des grands sites touristiques du VIIe arrondissement de Paris, le Champ de Mars et l’Esplanade des Invalides créant de nombreuses nuisances pour les riverains », indique-t-elle.

 

Et de poursuivre : « les agents de la Ville de Paris, qui assurent depuis le 1er janvier 2018 la police des déplacements ne sont pas habilités par la loi à récupérer l’amende sur place, seul moyen efficace de mettre fin à l’impunité des conducteurs de cars étrangers ».   

 

Aussi, le 22 mars dernier, lors d’un conseil d’arrondissement, Rachida Dati, maire du VIIe et Emmanuelle Dauvergne, conseillère de Paris du VIIe, ont obtenu de la Préfecture de Police qu’elle apporte son soutien aux agents de la ville et « qu’une campagne de verbalisation d’ampleur soit menée ». Dans la pratique : les amendes devront être réglées immédiatement sur place.

 

« Lorsque que agents de surveillance de la ville de Paris appliquent des amendes aux conducteurs de cars étrangers, elles ne sont pas payées, explique Emmanuelle Dauvergne. Le recouvrement complexe pour ces sociétés basées à l’étranger, n’est pas effectué ».  Résultat : « ces conducteurs ne sont contraints par rien et sont dans une situation d’impunité qui n’est pas acceptable ».

 

En 2017, la Préfecture de Police a verbalisé 117 autocars de tourisme, dont 38 pour stationnement gênant.

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône