TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Un Brest-Vladivostok by Salaün en 2019

Pour cause de coupe du monde de football en Russie, dont le coup d’envoi sera donné le 16 juin, l’édition 2018 du « voyage du siècle » de Salaün Holidays, reliant en autocar de luxe l’Atlantique au Pacifique, n’aura pas lieu. Mais rendez-vous est pris pour 2019.

 

Après les éditions 2014, 2016 et 2017, l’autocar Setra 517 SDH, le « nec plus ultra » du transport en autocar (d’un coût de 500 000 euros), s’élancera depuis Brest, pour un périple de 16 300 km, qui le conduira 49 jours plus tard à Vladivostok. Les clients (ils sont déjà une quinzaine d’inscrits à ce jour) se verront proposer ensuite une extension au Japon ou en Corée du Nord, avant leur retour en avion.

 

Un voyage d’exception proposé à un prix légèrement supérieur à 17 000 euros. « C’est surtout un coup de cœur pour la Russie et aussi une vitrine du savoir-faire de l’entreprise qui nous ont conduit à proposer ce genre de voyage », explique Michel Salaün, le patron de Salaün Holidays et de Pouchkine Tours, sa marque spécialisée sur la Russie, à la manœuvre pour la logistique de ce voyage. « C’est aussi une façon originale de découvrir ce grand pays qu’est la Russie, au-delà de l’Oural. Aujourd’hui, 99 % de nos clients se limitent à Saint-Pétersbourg, Moscou et aux croisières », ajoute-t-il.

 

L’accompagnement sera composé d’un coordinateur, d’une équipe de deux conducteurs et de quatre guides-accompagnateurs qui se relaieront tout au long du voyage, sans compter les guides locaux. « Le point d’équilibre financier d’une telle opération se situe autour des 30 participants et, pour maintenir un niveau de confort satisfaisant, compte tenu d’une moyenne de cinq heures de route quotidiennes, nous limiterons volontairement le nombre de participants à 35 », précise Michel Salaün.

 

Le package inclut la totalité des prestations : hébergement en quatre étoiles, visites, excursions, repas… ainsi que deux étapes effectuées en Transsibérien. Ce long périple implique une cohabitation permanente entre les participants. Aussi, une réunion préparatoire leur sera proposée afin de préciser les comportements à adopter pour assurer une bonne ambiance tout au long du voyage. Le centième « voyageur du siècle » pourrait bien être célébré en cette occasion.

 

Michel Salaün pose devant l’autocar Royal Class, qui se trouvait à l’entrée du Salon mondial du Tourisme à Paris, du 15 au 18 mars derniers.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône