• Catherine Mautalent

Ollandini : un marché groupes en progression

« La clientèle groupes constitue notre marché historique», lance d’emblée Jean-Marc Ollandini, président du Groupe éponyme. Et c’est même aujourd’hui « un marché en progression», renchérit Stéphane Ralkos, directeur des opérations, qui a rejoint l’entreprise l’été dernier.

En terme de chiffre d’affaires, il a « représenté l’an passé cinq millions d’euros, poursuit ce dernier. Nous avons totalisé 280 groupes, soit 7000 pax, en progression de 3%, et à fin 2018, nous tablons entre 5 et 7% de croissance ». Pour Jean-Marc Ollandini, « cette clientèle constitue, et reste, un potentiel de dévéloppement pour la destination Corse ».

Fort de ce constat, Ollandini Voyages compte « poursuivre ses partenariats, notamment avec les autocaristes », affichant une « volonté d’être plus présent sur le terrain, annonce Stéphane Ralkos. Ces partenariats seront même renforcés dès 2019 sur les régions Est et Ouest ». Avant de souligner la capacité du tour-opérateur « à répondre à toutes les demandes des professionnels pour leur construire des produits personnalisés », au regard du « vaste potentiel touristique à découvrir tout au long de l’année sur l’île de Beauté », renchérit Jean-Marc Ollandini. Et ce en groupe comme en minigroupe.

Positionnement affiché sur la Sardaigne

Et c’est encore auprès des groupes qu’Ollandini Voyages a choisi de conforter son engagement sur la Sardaigne, lancée l’an dernier (5% du CA). Une plaquette Corse/Sardaigne a été éditée, proposant, par exemple, une croisière au départ de Nice ou encore un combiné « Corse-Sardaigne ». La destination « était très demandée par les professionnels», indique Stéphane Ralkos, annonçant, par ailleurs, que « nous commençons également cette année une approche auprès du segment groupes avec une offre sur les îles grecques ».

Parallèlement est parue une brochure Sardaigne pour le segment des individuels, d’une trentaine de pages (au côté de celle dédiée à la Corse, 2018/2019 et près de 200 pages !). « Nous sommes les seuls à dédier une brochure sur la destination», glisse Stéphane Ralkos. Par rapport à l’an passé, la production a été largement étoffée. Séjours, circuits et week-ends y sont rassemblés, avec en nouveauté des « séjours animés » en hôtels-clubs. « Une offre qui nous manquait jusqu’ici », poursuit-il. Y est même suggéré un « tour de Sardaigne », un circuit en autocar (Ollandini dispose d’un parc en propre d’une dizaine de véhicules, de huit à 55 places).

En 2017, le Groupe Ollandini - présent dans le voyage, la location de voitures et l’hôtellerie - a réalisé un chiffre d’affaires de 85 millions d’euros, dont 42 millions d’euros (en baisse de 5% par rapport à 2016) sur l’activité voyage. Le résultat net s’est établi à 1,3 million d’euros.

Par ailleurs, 95% de ses ventes sont réalisées en btob, et 70% de ses clients (55 000 réalisés l’an passé via les agences de voyages) sont Français.

Enfin, en juin prochain, Ollandini Voyages - en partenariat avec Viaxoft et Asia - dévoilera un tout nouveau logiciel spécifiquement dédié aux voyagistes…

De g. à d. : Jean-Marc Ollandini, président du Groupe Ollandini, Bruno Mortreuil, directeur des systèmes d’information, Stéphane Ralkos, directeur des opérations et Clémentine Ballereau, directrice des ventes.

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83