TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

Nouveaux séjours groupes au Solenca

Depuis plus de vingt maintenant, l’hôtel-restaurant Solenca (trois étoiles, 49 chambres twin ou double, dont 23 de plain-pied), basé à Nogaro dans le Gers, a fait de la clientèle groupes sa cible privilégiée. L’établissement est ouvert toute l’année.

 

L’an passé, « nous avons lancé une offre de séjours randonnées pédestres dans le Gers, rappelle à Voyages & groupe Sandie Soulé, en charge de la commercialisation et de l’organisation des séjours groupes. En 2018, nous programmons de nouvelles visites sur le thème de la nature et des traditions ».  Par exemple : la Ferme du Hitton (élevage d’ânesses des Pyrénées) ou encore la course de vaches landaises avec visite d’une ganadéria (là où elles sont élevées).

 

Côté restauration, « nous sommes labellisés « Maître restaurateur » et notre cuisine est faite maison à partir de produits bruts, le plus souvent frais et à grande majorité issue de la production locale », poursuit Sandie Soulé.

 

Le Solenca, établissement disposant d’un numéro d’immatriculation, n’édite pas de brochure, mais propose un document d’appel, intitulé Voyages et séjours groupes dans le Gers, sur quatre pages. « Y sont mentionnés les tarifs, un exemple de programme en sept jours et six nuits, comprenant - entre autres - un cadeau de bienvenue et un apéritif d’accueil, complété par des suggestions de menus, une grille tarifaire pour des réservations à partir de trois jours et deux nuits, ainsi qu’une liste d’étapes touristiques», détaille Sandie Soulé.

 

Et bon à savoir : des remises, de 100 à 500 euros, sont appliquées pour des séjours réservés du 1er mai au 30 juin 2018, puis du 1er août au 30 septembre 2018, selon leurs durées.  L’hôtel applique, par ailleurs, une gratuité pour 20 payants, deux pour 40.

 

Sachez également que le Solenca a mis en place des offres à destination des groupes handicapés, des clubs et des collectionneurs de véhicules anciens ainsi que des séminaires. S’ajoutent des programmes « réveillon de fin d’année » ou encore « marché au gras » (de novembre 2018 à mars 2019).

 

« En 2017, nous avons accueilli une quinzaine de groupes issus de toute la France, y compris de Belgique, conclut Sandie Soulé, un chiffre stable comparé à l’année précédente ».

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkedin
Please reload

Please reload

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône