• Catherine Mautalent

2017, année record pour le Maroc

Dans un communiqué, le ministère marocain du Tourisme annonce que le nombre d’arrivées des touristes s’est élevé à 11,35 millions en 2017, en hausse de 10% par rapport à 2016, soit plus d’un million de touristes supplémentaires. « C’est la première fois que nous dépassons la barre des 11 millions », a-t-il souligné. Une croissance qui intervient après plusieurs années de quasi-stagnation.

Cette augmentation concerne les principaux marchés du Royaume, comme l’Allemagne (+15%), la Hollande et l’Italie (+9%), la France et l’Espagne (+8%), ainsi que les Etats-Unis, qui ont connu une progression importante de +29%, précise le communiqué, ajoutant que les marchés émergents pour le Maroc continuent d’enregistrer des fortes croissances : +151% pour la Chine, +39% pour le Japon et +38% pour le Brésil.

Quant au volume des nuitées passées dans les hébergements touristiques, il a également enregistré une forte croissance de +15% en 2017 par rapport à 2016. Cette performance, selon le ministère, est due à la hausse des nuitées de touristes non-résidents (+18%), ainsi que celles des touristes résidents (+7%).

La majorité des destinations touristiques du Royaume ont connu des hausses importantes de leurs nuitées. Les plus fortes croissances ont ainsi été enregistrées au niveau de la ville de Fès (+39%), de Ouarzazate (+37%), de Tanger (+25%), de Marrakech (+17%), d’Agadir et de Casablanca (+11%).

Concernant le taux d’occupation, il a atteint 43% en 2017, soit une hausse de trois points par rapport à 2016, indique le ministère, ajoutant que les recettes touristiques en devises ont atteint 69,7 milliards de dirhams en 2017 (6,16 milliards d’euros) contre 64,2 milliards de dirhams en 2016 (5,67 milliards d’euros), soit +8,5%.

Au début des années 2010, le Maroc s’était fixé pour objectif d’atteindre les 20 millions de visiteurs en 2020 (programme « Vision 2020 »), avant d’être contraint de renoncer à ce plan en raison notamment d’un contexte terroriste, dont ont pâti toutes les destinations de la rive sud de la Méditerranée.

En 2017, le tourisme marocain a bénéficié d’un renforcement de liaisons aériennes, avec de nouvelles lignes vers l’Europe lancées par des low cost, et plusieurs vols intérieurs opérés par la compagnie nationale Royal Air Maroc.

Nous suivre
  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83