LEVEL

    La low cost qui monte

Vincent de Monicault

02/06/2019

La compagnie aérienne Level inaugurera fin octobre 2019 Las Vegas au départ de Paris-Orly, sa cinquième ligne transatlantique avec Pointe-à-Pitre, Fort-de-France, New York et Montréal. La low cost, créée par le groupe IAG (British Airways, Iberia, Aer Lingus, Vueling), va également augmenter sa desserte des Antilles  l'hiver prochain par rapport à l’offre estivale 2019.

Compagnie aérienne low cost long-courrier, Level a son siège à El Prat de Llobregat, près de Barcelone. Elle a commencé ses opérations en juin 2017 avec des liaisons transatlantiques depuis sa base espagnole. Depuis, portée par les importants investissements d’IAG, elle a mieux que survécu à deux premières années d’exploitation, et ouvert trois hubs supplémentaires. A Paris-Orly en juillet 2018, pour ses long-courriers vers l’Amérique du Nord. Simultanément, elle inaugurait sa base viennoise pour les court et moyen-courriers.

 

Puis en avril 2019, la low cost se positionne à Amsterdam, d’où la compagnie dessert également des destinations européennes. Elle va baser jusqu’à trois A321 de 210 sièges, et y a inauguré des liaisons à destination de Rome, de Vienne (en remplacement de Vueling), reliant aussi l’aéroport néerlandais à Londres (également en remplacement de Vueling), à Lisbonne, ou encore à Fuerteventura. Puis, le 15 août prochain sera opérée une rotation quotidienne vers Barcelone et une autre vers Milan.

 

Par ailleurs, le 4 mai dernier, Level a relancé sa liaison entre Paris-Orly et Montréal, inaugurée l’été dernier. Trois vols par semaine sont proposés d’ici septembre, puis quatre jusqu’à début novembre. Les vols sont opérés en Airbus A330-200 pour accueillir 293 passagers en classe économie et 21 en premium. Les départs sont programmés les mardi, jeudis et samedis à 19h30 pour arriver à 21h15, les vols retours quittent le Canada à 23h pour se poser le lendemain à 11h50. La quatrième rotation hebdomadaire, elle, s’effectuera le dimanche.

 

L’actualité de Level, c’est aussi son installation, le 21 mai dernier, dans le nouveau terminal 3 de l'aéroport de Paris-Orly. Sa compagnie aérienne sœur Vueling - feeder des long-courriers de Level des deux côtés des Pyrénées - reste pour sa part basée à Orly 1 (ex Orly-Ouest).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Légende : Jean-François Morin, directeur général de Level France.

 

Las Vegas et les Antilles…

 

« Nous serons bientôt la seule compagnie aérienne à proposer une liaison directe entre Paris et Las Vegas », s'est félicité Vincent Hodder, le patron de Level, à Paris, depuis le 25 juillet 2018. La low cost espagnole desservira la « capitale mondiale du divertissement », proche des grands parcs nationaux de l'Arizona, dès le 30 octobre prochain, à raison de deux vols par semaine avec des départs le mercredi et dimanche à 14h15 pour arriver à 17h, et des retours du Nevada à 19h pour se poser le lendemain à 14h45.  Un vol spécial sera, en outre, mis en place dans le cadre du Consumer Electronics Show à Las Vegas en janvier 2020, avec un départ le 6 janvier et un retour le 10 janvier. Ces vols directs viennent s’ajouter aux fréquences déjà planifiées entre les deux villes.

 

« Le positionnement d'un troisième appareil à Paris-Orly, un A330-200 comme les deux autres, nous permet à la fois d'ouvrir cette nouvelle ligne, et d'augmenter nos fréquences vers la Guadeloupe et la Martinique », indique Vincent Hodder. A compter du 4 novembre, sur la saison hiver 2019-2020, Level assurera un vol  quotidien à destination de Pointe-à-Pitre, et jusqu’à six vols par semaine vers Fort-de-France. Elle double ainsi pratiquement le nombre de ses fréquences vers ces destinations par rapport à cette saison estivale 2019.

 

Demandes groupes

 

Côté produit, Vincent Hodder tient à rappeler que « bas coûts ne veut pas dire basse qualité ». A l'instar des deux autres A330-200, le troisième appareil basé à Paris-Orly sortira d'usine et sera configuré bi-classe, soit 293 sièges en classe économie et 21 en classe premium. En économie, les passagers disposent d'écrans neuf pouces, tandis que les autres prestations seront payantes. En premium, outre les sièges plus larges et espacés, les passagers bénéficieront gratuitement d’un bagage en soute, du repas, du choix du siège et d’une sélection de films récents sur des écrans 12 pouces. Le wifi haut débit sera payant pour tous (à partir de neuf euros). « Notre premium est proposée à un prix très généreux », estime le patron de Level.

 

Ses différents atouts ont aujourd'hui permis à Level de transporter 200 000 passagers depuis l'ouverture de sa base parisienne. La compagnie aérienne se félicite du nombre de demandes groupes bien qu'elle ne dispose pas encore de service dédié. Mais, Jean-François Morin, directeur général de Level France, rappelle l'arrivée en janvier dernier de Bruno Delhomme, en charge du développement des ventes et de la distribution et point de contact pour les demandes groupes et Mice.

 

https://www.flylevel.com/fr

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+

TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83