TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

AIR AUSTRAL/AIR MADAGASCAR

En synergie

Propos recueillis par Vincent de Monicault - 04/03/2019

Dans le cadre de leur partenariat, Air Austral et Air Madagascar sont désormais leaders de la desserte entre la Métropole et l’océan Indien. Dans le même temps, la compagnie réunionnaise renforce le rôle de hub de Saint-Denis-de-La Réunion dans la région. Le point avec Marc Bailliart, directeur commercial Air Austral-Air Madagascar France & Europe.

 
Marc Bailliart, directeur commercial Air Austral-Air Madagascar France & Europe.

Voyages & groupe : comment se positionne Air Austral ?

Marc Bailliart : la concurrence s’est renforcée depuis juin 2018, avec une augmentation de capacité importante, déconnectée de l’évolution du marché. Air Austral a dû s’adapter. Elle a optimisé sa capacité sur la ligne Roissy-Charles de Gaulle/La Réunion, et développé des trafics de correspondance, notamment sur l’île Maurice et Madagascar. La qualité de nos services et de nos offres demeure notre principale force. Elle est reconnue par notre clientèle comme la meilleure sur l’axe Métropole-La Réunion, surtout sur les cabines Club Austral (Affaires) et Confort (Eco Premium).

 

V&G : comment s’organise votre rapprochement avec Air Madagascar ?

M. B. : notre partenariat stratégique signé le 30 novembre 2017 déploie des synergies fortes, entre force de ventes commune, réflexion ensemble sur la construction du programme, combinabilité des tarifs, prises de risques partagées sur de nouvelles dessertes, à l'instar du vol conjoint Saint-Denis de La Réunion/Fort Dauphin-Tuléar lancé le 3 décembre 2018 (à raison de deux fréquences par semaine, ndlr). Par ailleurs, nos programmes de fidélité (« Capricorne » pour Air Austral, et « Namako » pour Air Madagascar, ndlr) ont fusionné sous le programme commun « MyCapricorne », depuis le 9 janvier dernier, pour encore plus d’avantages et d’opportunités de voyages. Avec, par exemple, un réseau de destinations élargi, un barème de points plus avantageux, des conditions d’accès aux statuts « Premium » et « Exclusive » plus souples.

 

V&G : un partenariat vous associe aussi à Kenya Airways...

M. B. : un accord de partenariat privilégié (« Privileged Partnership Agreement », PPA) a été signé le 17 décembre 2018 entre Air Austral, Air Madagascar et Kenya Airways. L’objectif est de positionner Nairobi en tant que nouveau hub complémentaire d’Antananarivo-Ivato à Madagascar et de Saint-Denis-Roland Garros à La Réunion. Il s’agit, là encore, de développer des synergies fortes entre les trois compagnies aériennes, notamment en matière de coordination des programmes des vols pour une meilleure connectivité entre les trois territoires, mais aussi de facilités d’affrètements et de formations des équipes techniques entre Air Austral, Air Madagascar et Kenya Airways.  

 

 

V&G : quels sont les changements prévus dans votre programme été 2019 ?

M. B. : avec l'autorisation d'atterrir de nuit à Mayotte, nous renforçons la ligne Paris-Dzaoudzi, avec quatre à cinq fréquences par semaine, et jusqu'à un vol quotidien en période de pointe estivale. Nous ouvrons, par ailleurs, la ligne saisonnière La Réunion-Rodrigues (située à l’est de l’Ile Maurice, ndlr)  au 1er avril, avec une fréquence par semaine les samedis, opérée en ATR 72-500.

 

V&G : qu'en est-il du développement de votre flotte ?

M. B. : elle est actuellement composée de deux B787-8 bi-classes et trois B777-300 tri-classes pour les vols long-courriers, de deux B737-800 et d'un ATR 72-500 pour les vols régionaux, ce qui en fait l'une des plus modernes de l’océan Indien. Des discussions sont en cours pour renouveler la flotte moyen-courrier à l’horizon 2020 et long-courrier aux alentours de 2023.

 

V&G : quid de l’activité groupes ?

M. B. : elle est non négligeable sur le marché français à destination de La Réunion et de l’île Maurice. Nous souhaitons développer cette clientèle groupe sur Madagascar. Une équipe dédiée est en contact direct avec les professionnels au quotidien.

 

Vite dit…
  • Le 11 juin 2016, Air Austral lançait son premier vol direct entre Paris et Mayotte. Deux ans plus tard, elle a transporté 133 804 passagers, avec un taux de remplissage moyen de 90%.

  • Un partage de codes entre Kenya Airways et Air Madagascar sur la ligne Antananarivo/Nairobi est effectif depuis le 21 janvier 2019. Un autre, entre Kenya Airways et Air Austral, sur la ligne La Réunion/Nairobi, est également prévu avec une escale intermédiaire qui reste à définir.

  • Air Austral n'a cessé de développer ses liaisons « régionales » ces dernières années, inaugurant et renforçant les dessertes entre La Réunion et l’île Maurice, Mayotte, les Comores, Madagascar, les Seychelles, l'Afrique du Sud, la Thaïlande (Bangkok) et l’Inde du Sud (Chennai).

  • Le 3 avril prochain, au départ de Marseille, Air Madagascar augmentera sa capacité avec un vol en A340.  Air Austral propose, de son côté, deux vols directs par semaine vers La Réunion depuis la cité phocéenne.

  • Le nouveau programme de fidélité commun « MyCapricorne » concerne aussi les filiales respectives d’Air Austral et d’Air Madagascar,  Ewa Air et Tsaradia. 

  • - Un nouveau terminal international à l’aéroport d’Antananarivo devrait voir le jour fin 2019, début 2020.

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+