TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

BRITISH AIRWAYS

    Nouvelle offre, nouvelles lignes

Propos recueillis par Vincent de Monicault

14/06/2019

British Airways, qui commémore cette année son centenaire ainsi que le centième anniversaire de son premier vol commercial entre Londres et Paris, a engagé un vaste plan de modernisation de sa flotte, réinventant sa classe affaires long-courrier et améliorant l'expérience client.
Explications avec Elisabeth Ruff, Directrice commerciale Ventes Loisirs Europe au sein de British Airways..

 

Voyages & groupe : British Airways a engagé un vaste plan d'investissement...

Elisabeth Ruff : Elisabeth Ruff : ce programme, dont le coût est de 6,5 milliards de livres, a été fixé sur cinq ans. Commencé en 2017 et se poursuivant jusqu’en 2022, il vise notamment à améliorer l'expérience client, à ouvrir de nouvelles routes et à moderniser nos différentes cabines, sur les segments court, moyen et long-courriers. Nous avons investi dans notre propre service de dépose-bagages, dans le wifi à bord, dans la technologie de reconnaissance faciale... Nous voulons rendre l'expérience d'un vol avec British Airways facile et confortable comme jamais auparavant.

 

V&G : comment évolue la flotte ?

E.R. : le premier des 18 Airbus A350-1000 commandés intègrera notre flotte à compter de juillet prochain, et trois autres la rejoindront d'ici la fin de cette année 2019. Cet appareil à la pointe de la technologie dégagera un sentiment de bien-être, d'espace et de calme. Il sera configuré en tri-classe : 56 passagers en classe affaires, 56 en classe premium et 219 en classe économique, soit un total de 331 sièges.

Directrice commerciale Ventes Loisirs Europe

au sein de British Airways.

V&G : quid de votre nouvelle classe affaires long-courrier ?

E. R. : nous réinventons complètement nos cabines « Club World » à bord de l’A350, avec une nouvelle suite « Club » qui sera disponible sur certains vols à compter d’octobre 2019.  Elle constitue la dernière étape de notre investissement dans la classe « Club World », après l’introduction l’an dernier d’une literie de luxe, d’un service personnalisé et d’une nouvelle expérience gastronomique. La suite « Club » propose un accès direct à toutes les places et permet « une plus grande intimité », le tout dans une configuration 1-2-1. Le siège-lit bénéficie de 40% de stockage en plus, comprend une coiffeuse et un miroir, le wifi et un écran vidéo de 18,5 pouces... Nous apportons aussi des innovations à notre « World Traveller Plus », cabine économique supérieure, afin de proposer une expérience de vols plus confortable avec des sièges plus larges et plus d’espace pour les jambes, un système de divertissement personnel avec casque anti-bruit ou encore un embarquement prioritaire.

 

V&G : quelles sont les nouvelles lignes lancées par British Airways en cette année 2019?

E. R. : nous inaugurons les dessertes de Bastia (depuis le 25 mai et jusqu’au 28 septembre à raison d’un vol par semaine, ndlr), Ljubljana (du 12 juillet au 2 septembre, à raison de deux vols par semaine, ndlr), Preveza (depuis le 26 mai et jusqu’au 29 septembre  à raison de deux vols par semaine, ndlr), Kos (depuis le 15 mai et jusqu’au 26 octobre, ndlr), Dammam au Moyen-Orient (à compter du 1er décembre, ndlr), Osaka en Asie (depuis le 31 mars dernier à raison de quatre vols par semaine, ndlr), et en Amérique du Nord, Charleston (depuis le 4 avril à raison de deux vols par semaine pendant l’été, ndlr) et Pittsburgh (depuis avril dernier à raison de quatre vols par semaine, ndlr). Enfin, suspendue il y a plus d’une dizaine d’années pour des raisons de sécurité, nous avons rouvert le 2 juin dernier une ligne vers Islamabad au Pakistan (trois vols par semaine, ndlr) au départ de l’aéroport Londres-Heathrow.

  

V&G : qu'en est-il des nouveaux services et fréquences entre la France et le Royaume-Uni ?

E. R. : la France est un marché majeur pour British Airways. Et cela ne date pas d'hier : 2019 marque le centième anniversaire de la desserte de notre premier vol sur la France, opérée entre Paris et Londres le 25 août 1919  (voir encadré) ! Aujourd'hui, nous volons sur Bastia, Bergerac, Bordeaux, Chambéry, Chamonix, Figari, Grenoble, Limoges, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Paris, Quimper, Tignes Val Claret et Toulouse. Nous relançons la ligne entre l’aéroport de Londres-Heathrow et celui de Montpellier, du 15 juillet au 2 septembre 2019, à raison de quatre vols par semaine, soit deux fois plus que durant l’été 2017. Enfin, nous renforçons notre offre estivale sur Marseille avec la mise en place d’une quatrième fréquence quotidienne.

 

V&G : quelles sont les routes les plus populaires depuis/vers la France ?

E. R. : British Airways est un acteur majeur sur l'Amérique du Nord et l'Afrique du Sud. Je citerais sans trop de surprise New York, Los Angeles, Johannesburg et Cape Town.

 

V&G : quels sont les outils spécifiques dédiés aux groupes et tour-opérateurs ?

E. R. : nous avons lancé il y a plus d’un an un nouvel outil dédié aux groupes (à partir de dix pax, ndlr) accessible en ligne, permettant aux agences de voyages de formuler des demandes via leurs systèmes de réservation. Le retour des utilisateurs est très positif. L'outil fournit une confirmation instantanée et des prix compétitifs. De plus, nous proposons davantage d’informations sur les conditions d'un voyage en groupe avec British Airways sur la page de notre site internet. La compagnie dispose d’une équipe dédiée, qui par exemple s’attache à toujours placer les membres du groupe ensemble, avec parallèlement la possibilité de modifier les noms des participants gratuitement avant l’émission des billets.

British Airways en 12 dates clés

 

25 août 1919 : l’ancêtre de British Airways, Aircraft Transport et Travel Limited (AT&T), inaugure le premier vol quotidien entre Londres et Paris.
 L’avion a décollé de l'aérodrome militaire de Hounslow Heath, à quelques kilomètres à l'est de l'actuel aéroport de Heathrow, et atterri à l’aéroport de Paris Le Bourget. L’appareil monomoteur militaire DH4A G-EAJC, piloté par le lieutenant E. H. Bill Lawford, de la compagnie AT&T, transportait un seul et unique passager, George Stevenson-Reece, journaliste au Evening Standard.

 

1924 : les quatre principales compagnies aériennes de Grande- Bretagne, à savoir Instone, Handley Page, Daimler Airways (qui succède à AT&T) et British Air Marine Navigation Company Limited, fusionnent pour donner naissance à Imperial Airways Limited.

 

1925 : Imperial Airways dessert Paris, Bruxelles, Bâle, Cologne et Zurich.

 

Octobre 1927 : Imperial Airways propose deux classes (première et seconde) aux voyageurs. Les vols de seconde classe étaient opérés par Handley Pages, sans service de steward et de bar, pour une durée de 2h50 jusqu'à l’aéroport de Paris Le Bourget.

 

1935 : quatre compagnies aériennes privées britanniques fusionnent pour former la British 
Airways Limited.

 

20 mai 1937 : British Airways introduit un service à deux classes à 
Londres. La première classe de Lockheed Electra rejoignait la capitale parisienne en 1h20 pour la somme de £4,10, et la seconde classe en 1h40 pour un prix de £4.

 

1939 : suite à une décision gouvernementale, les sociétés Imperial Airways et British Airways sont nationalisées et fusionnent pour former la British Overseas Airways Corporation (BOAC).

 

1946 : British European Airways (BEA) et British South American Airways (BSAA) sont créées.

De 1946 à 1960 : BOAC et BEA s’imposent comme les principales
compagnies britanniques de transport régulier de fret et de
passagers à l’international et permettent à la Grande-Bretagne de
maintenir sa position de leader dans le secteur aéronautique. Les
années 1950 sont marquées par l’avènement des avions de ligne à réaction, avec le jet Comet de la BOAC qui, en 1952, réduit de moitié le temps de vol Londres-Johannesbourg.

1974 : BOAC et BEA fusionnent pour donner naissance à la compagnie British Airways.

Janvier 2011 : l’Internationial Consolidated Airlines Group (IAG) est créé suite à la fusion de British Airways et Iberia. Depuis lors, IAG est également devenu la société mère d’Aer Lingus 
et Vueling. En 2017, IAG a fondé Level, une nouvelle compagnie aérienne low cost 
proposant ses services au départ de Barcelone, Paris et Vienne.

2019 : British Airways célèbre son centenaire ainsi que le 100e anniversaire de son premier vol commercial régulier vers Paris.

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+