TG Press - 9 rue du Gué - 92500 Rueil-Malmaison - Contact : pcossard.tgpress@gmail.com - 07 81 19 89 83

ACME Voyages

    Du sur-mesure pour les groupes

Propos recueillis par Vincent de Monicault

05/07/2019

Créé en 1988 par Chandra Kumar Bhatia, le réceptif ACME Voyages fait partager à sa clientèle exclusivement francophone sa passion pour l'Inde, le Sri Lanka, le Népal, les Maldives, le Bhoutan et le Myanmar. L'activité groupes pèse pour les trois quarts de son activité. Rencontre avec Ishta Bhatia, directrice commerciale.

 

Voyages & groupe : présentez-nous ACME Voyages...

Ishta Bhatia : mon père, Chandra Kumar Bhatia, a créé cette agence réceptive en 1988 à New Delhi en Inde. Nous disposons d’une filiale en Grande-Bretagne, ainsi que de bureaux satellites au Sri Lanka, Népal et Maldives. Nous avons également un réseau de correspondants à travers tout le sous-continent indien. Sans oublier, bien sûr, notre bureau de représentation à Paris, le premier jamais installé par un réceptif indien en France. J'y travaille avec Bernard Legrosdidier, et mon père qui partage son temps entre Delhi et Paris. Nous continuons par ailleurs à développer de nouvelles destinations, et avons ouvert ces dernières années des bureaux au Bhoutan et au Myanmar. L'entreprise possède aussi une flotte de voitures et d’autocars en Inde.

V&G : quid de votre clientèle ?

I. B. : nous travaillons exclusivement en btob avec une trentaine d'agences de voyages et de tour-opérateurs. La France est notre premier marché, loin devant d'autres pays francophones, dont le Canada. Nous faisons voyager environ 2700 personnes par an. Si nous organisons également des voyages pour une clientèle d’individuels en leur proposant une offre sur-mesure, les segments groupes et GIR comptent pour les trois quarts de notre activité, dont 20% sur le Mice.

Ishta Bhatia, directrice commerciale d’ACME Voyages.

V&G : comment évolue votre activité ?

I. B. : le Sri Lanka marchait très bien jusqu'aux attentats du 21 avril dernier. Mais l'heure est déjà à la relance de la destination (la France ne déconseille plus de s'y rendre, ndlr). Si nous enregistrons un léger fléchissement sur le second semestre 2019, l'activité globale s'inscrit désormais en reprise pour l'an prochain.

 

V&G : quels sont vos principaux atouts ?

I.B. : notre équipe est composée de 30 personnes, des Indiens, des Sri-Lankais, des Népalais et des Français, qui ont une parfaite connaissance des destinations et de leurs richesses patrimoniales. Nous avons un savoir-faire quant à l’accueil de touristes francophones. J’ajouterai, notre longue expérience, ainsi que l'écoute, le conseil ou encore notre réactivité à répondre à toutes demandes. Nous privilégions le sur-mesure.

V&G : quel est le poids respectif de vos différentes destinations sur le marché français ?

I. B. : la demande est cyclique. L'Inde est à la mode certaines années, moins sur d’autres... mais la destination compte en moyenne pour la moitié de notre activité. Notre principal circuit invite à la découverte du Rajasthan, Taj Mahal inclus. L'Inde du Sud est loin derrière, mais s'inscrit dans la croissance. Le Sri Lanka représente environ 30% de notre activité.

 

V&G : proposez-vous des options, extensions et autres thématiques ?

I. B. : Varanasi (Bénarès) est proposée en option dans le cadre d’un circuit groupes au Rajasthan, voire Jaisalmer pour ceux qui ont plus de temps. Nous avons eu également des demandes sur l'Assam (Inde de l'Est) et le Ladakh. Nous pouvons aussi suggérer des extensions en combinés comme le Népal avec l'Inde ou avec le Bhoutan ou encore les Maldives avec le Sri Lanka. Nous sommes à même, également, de répondre à des demandes plus inédites, comme la foire aux chameaux de Pushkar, les fêtes des couleurs Holi et des lumières Divali, ou une thématique bien-être avec des cures autour de médecines anciennes, l'ayurveda ou le siddah.

 

V&G : vos destinations sont plutôt saisonnières...

I. B. : le gros de la demande sur l'Inde se concentre sur la haute-saison, entre octobre-novembre et fin mars. La clientèle de juillet-août est davantage familiale.

 

V&G : comment ACME Voyages se fait connaître ?

I.B. : en raison de nos trente ans d'ancienneté, nous sommes aujourd'hui très connus auprès des professionnels. Mais cela ne suffit pas toujours. Nous sommes également présents tous les ans sur le stand de l'Inde à IFTM Top Resa. Nous communiquons via des envois de newsletters thématisées, à travers notre site internet, sur les réseaux sociaux comme Facebook et Instagram. Et il nous arrive d'organiser des éductours, à la demande d'un partenaire tour-opérateur.

https://acmetours.com/fr/

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook
  • Twitter
  • Google+